Clermont Ferrand

Le projet du tramway de Clermont Ferrand a connu de nombreux rebondissement, notamment dans les années 90’s autour du choix de la technologie de roulement (pneu ou fer), notamment de la pression de l’industriel local : MICHELIN qui veut du pneu et non du fer, choix aussi malheureux

Une proposition de trolleybus :

En 1956, l’Electro entreprise propose de construire un réseau de trolleybus, dont la première ligne entre Royat et Montferrand, l’idée à terme est de l’étude sur plusieurs lignes le trolleybus, vers Ceyrat, Aubière et la ville de Clermont Ferrand

Ce projet ne verra jamais le jour

Préparer le TCSP en créant des sites propres pour le bus :

Dès les années 70, avec le schéma directeur d’aménagement de l’urbanisme (SDAU), le projet prévoit à terme 2 lignes de tramway :

  • ZI Ladoux – Montferrand – Jaude – Massage – ZI Pardieu
  • Royat – Chamalières – Jaude

En 1976, lors d’une réunion du comité syndical du SMTC, l’objectif est de réaliser par phase, pour des questions de coût, et aussi de prévoir la voirie en adéquation avec le tramway (largeur de voirie) ce qui implique des aménagements de voirie

Lors de cette même réunion, dans le document, on découvre qu’il y a plusieurs variantes de tracé pour l’axe Nord Sud, notamment pour le centre-ville :

  • Desserte Gare SNCF, les lycées (Avenue Carnot) et accède au centre par le fond de Jaude par un tunnel à forer
  • Desserte par la place Delille, et accède en souterrain à la zone centrale par la place Gaillard et Jaude depuis la Rue Moinier

Le choix technologique s’oriente soit vers un bus type BHNS ou un tramway, le trafic prévu ne justifie pas le métro

Il est prévu de le mettre en service vers 1985

En 1978, les études pour faire des sites propres bus est lancées, le but, prévoir à terme l’emprise futur d’une ligne de tramway, l’anticipation permet de réduire les coûts de construction de la ligne, d’ailleurs le viaduc des Carmes, St Jacques ont été dimensionné en largeur pour accueillir le tramway et les voitures

Le programme prévoit 2 phases de réalisation :

  • Phase jaune : Entre Carrefour Montjoly et les Lycées sur 1 200m
  • Phase Rouge : entre la ZUP de la Plaine, Montferrand, centre-ville, Facultés et entre la Gare SNCF et les Lycées : 9 800m

Coût du projet 32M Frs, et une réalisation par phases successive entre 1978 et 1981

Dans les années 80’s les études se poursuivent pour la réalisation d’une ligne de tramway

Des études sur le TCSP :

En 1993, le dossier de prise en considération est remis

L’étude de la SOFRETU propose 3 solutions de transport :

  • Bus en site propre existant (déjà en partie réalisé)
  • Ligne de BHNS
  • Tramway

L’étude parle clairement un choc d’offre et un effet attrait pour le BHNS et le tramway

Dans le dossier de prise en considération, on voit plusieurs solutions de tracé étudié, le projet prévoit avec la première ligne Nord Sud, un trafic de 50 000 voy/j soit en tramway ou en BHNS, avec 2 000 voy/heure et par sens à l’heure de pointe (tramway) et 1 900 voy/heure et par sens en BHNS

Clairement le tramway offrira au réseau un gain de 46% de fréquentation avec le tramway et de 28% avec le BHNS

2 lignes sont prévues :

  • Nord Sud : entre la Plaine et Cézeaux
  • Est Ouest : Entre Royat et la Gare SNCF

Du tram fer au tram sur pneu :

Les études se poursuivent

En 1996, un appel d’offre est lancé pour le matériel roulant, c’est le constructeur Alstom Citadis qui gagne le 14 octobre 1996

D’ailleurs si le projet avait vu le jour avec ce constructeur, ce serait la première ville à être équipée d’un tramway Alstom Citadis 301

On peut voir à quoi aurait pu ressembler Clermont Ferrand avec ce tramway :

Dans la ville du constructeur Michelin, forcément un constructeur de matériel roulant à roulement fer passe mal, la CCI fait pression sur le projet, et remet clairement en cause, avec le soutien des commerçants et des professions libérales

En 2002, le SMTC échaudé par la pression de la CCI et l’attaque en justice par Alstom par suite de l’annulation de l’appel d’offre

Il lance un nouvel appel d’offre, mais cette fois, pour un tramway à roulement sur pneu

C’est le constructeur Translohr, avec la version STE 4

Le chantier est lancé en 2003

La mise en service a lieu le 13 novembre 2006, après quelques problèmes de dé-guidage, sur le viaduc St Jacques, initialement prévu pour octobre 2006

En 2013, la ligne A est prolongée jusqu’au Vergnes, au-delà de Champratel, un prolongement de 1,70km, le chantier a été lancé en 2011

La ligne de tramway sur pneu connaît pas mal de problèmes dans ses premières années de service, déguidage, sortie de la plateforme, incendie d’une rame à un terminus à la suite d’un défaut de corrosion des freins, etc….

La réputation du Translohr est ainsi fait, comme le TVR à Nancy et Caen, choix technologique malheureux

En 2018, un rapport du CGEDD préconise de maintenir la technologie à Clermont Ferrand jusqu’en 2036

Mais il est possible que la transformation ait lieu plus tôt, au mieux en 2030, comme l’a annoncé le SMTC, d’ailleurs, des études seront engagées dès 2025 pour sa transformation pour une ouverture entre 2030 et 2036

Du Transholr au BHNS :

La ligne B Est Ouest en TCSP aura pour nom pendant de nombreuses années de Léo2000, ligne de bus à haut niveau de service, exploitée avec des Agora L et même petit temps des Civis (entre 2000 et 2004, mais peu fiable, ils ont été retirés du service)

Ce projet de Leo2000 d’un coût de 21,50M Frs avait pour but à titre expérimental en site propre d’une ligne en BHNS

Cette ligne de bus entre en serivce en janvier 2001 entre la Place Allard et la gare SNCF de Clermont Ferrand

Un temps exploité, ces bus CIVIS ont été retiré de la circulation pour différents problèmes techniques et peu fiable, (fin de service en 2004), remplacé par des Renault Agora L

En 2012, la ligne Leo2000 devient ligne B, avec une mise en place d’un service dit BHNS (couloir de bus, priorité bus, et un matériel roulant nouveau avec des Irisbus Crealis)

Un temps en réflexion (2016-2017), la ligne B en tramway sera finalement un BHNS (2018), pour une ouverture vers 2025-2026 pour un coût de 240M€

Le projet a été présenté à la presse, prévoit la réalisation de 2 lignes de BHNS :

  • De Tamaris à Chamalières à Cournon d’Auvergne
  • De place Allard à Chamalières à Place Michelin à Clermont Ferrand

En 2021, lors de l’enquête publique, le tracé définitif des lignes B et C, la mise en service aura lieu de fin 2025 à mi 2027 :

L’avenir du Translohr en question, et une nouvelle ligne D de TCSP :

Le projet prévoit aussi une ligne D de TCSP pour une réalisation post 2030 entre le Nord et le Sud de l’agglomération (réponse vers 2025-2026 pour le mode retenu entre tramway et BHNS)

En 2018, un rapport du CGEDD préconise de maintenir la technologie à Clermont Ferrand jusqu’en 2036,

Mais il est possible que la transformation ait lieu plus tôt, au mieux en 2030, comme l’a annoncé le SMTC, d’ailleurs, des études seront engagées dès 2025 pour sa transformation pour une ouverture entre 2030 et 2036

Liste des versements des archives du département du Puy de Dôme :

2476 W 12       Transport en commun en site propre de l’agglomération clermontoise, section de la place Delille à la rue d’Estaing : dossier d’impact sur l’environnement (1979).

Section soumise à l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique.
Dossier réalisé par la DDE et la société API, de Tourtière et David architectes.

1794 W 442      Transports collectifs en site propre : projet et dossier d’opération.

Plan d’ensemble de la programmation ; notice explicative ; avant-projet des opérations.

2025 W 512      Contrat de développement de réseau urbain de l’agglomération clermontoise passé avec l’Etat : document d’étude.

1794 W 298      Transports collectifs en site propre, projet.

Dossier préliminaire en vue de la prise en considération par l’Etat.

2552 W 68       Transport en commun en site propre, axe prioritaire de transports collectifs de l’agglomération clermontoise : ouvrage de franchissement du boulevard J.B. Dumas.

Dossier de consultation des entreprises.

1709 W 432      Ligne Montferrand – Royat, projet de construction d’un réseau de trolleybus : dossier technique proposé par la L’Electro-entreprise (plans).

1709 W 431      Ligne Montferrand – Royat, projet de construction d’un réseau de trolleybus : dossier technique proposé par la Société générale d’entreprises (plans), correspondance de la T.C.R.C.

1709 W 460      Modernisation du réseau des transports en commun de l’agglomération clermontoise, projets de rachat de la concession par le Conseil général et de remplacement des lignes de tramways par des trolleybus et des autobus (classement par année).

Pièces d’études, propositions, rapports, documentation, procès-verbaux de la commission d’études pour la modernisation et l’amélioration des transports de l’agglomération clermontoise, dossier d’étude de la ligne trolleybus Gare-Jaude-Gare, avant-projet, correspondance.

1709 W 464      Modernisation du réseau des transports en commun de l’agglomération clermontoise, projets de rachat de la concession par le Conseil général et de remplacement des lignes de tramways par des trolleybus et des autobus (classement par année).

Pièces d’études, choix du matériel, programme, concours, propositions, rapports, documentation, procès-verbaux de la commission d’études pour la modernisation et l’amélioration des transports de l’agglomération clermontoise, correspondance.

2025 W 509      Exploitation des lignes, dossiers des lignes 1, 7, 13, 15, 16 et 18 : études et correspondance sur la fréquentation et la restructuration. (1976)

1709 W 413      Commission de liaison des transports en commun de l’agglomération clermontoise, préparation : rapports des ingénieurs, études et correspondance.

Lacune : 1956. (1954 – 1960)

1794 W 312      Plans du réseau. 1933 à 1968