Nancy

Après un premier projet ambitieux d’un tramway, la raison l’a remporté sur le choix du trolleybus, un choix intéressant pour cette agglomération avant de faire un mauvais choix politique sur un tramway sur pneu appelé le TVR pour remplacer le trolleybus

Le Premier projet – Le TRP :

En 1974, un rapport d’étude est remis à la ville pour la réalisation d’un T.R.P (Transport Rapide de Personnes), sorte d’ARAMIS

Les véhicules circulant sur viaduc ou en tunnel, avec accès par ascenseur et d’un quai central, les petits engins automatiques pouvant transporter 24 personnes

Le projet prévoit un réseau de 23km et 20 stations

2eme étude du projet de TCSP – Le tramway :

Cette même année 1974, Nancy fait partie des villes choisie par le ministère des transports pour le Concours Cavaillé, pour la réintroduction du tramway, avec 7 autres villes (Toulouse, Toulon, Nice, Strasbourg, Grenoble, Bordeaux, Rouen)

Les études ont eu lieu, et un rapport est remis en 1979, pour la réalisation d’une ligne de tramway entre la Gare de Nancy et Vandoeuvre

Une ligne de 5km dont 1km en site banalisée, et 13 stations

Une réalisation pour 1984, et d’un coût de 242M Frs d’époque, si ce projet avait vu le jour, Nancy aurait été la première ville de France a avoir réintroduit le tramway

Le coût finit même par être revu à la hausse, pour atteindre les 260M Frs

L’insertion du tramway sur le vélodrome, gros carrefour routier, le tracé du tramway prévoyait un passage en trémie pour le sens Gare de Nancy – Jeanne d’Arc

Dans ce même rapport, il y a la proposition d’une ligne Est Ouest entre Laxou et Essey, par la Gare de Nancy et la Rue St Jean dans une phase ultérieure de développement du réseau de tramway

L’idée du tramway n’a pas pu être retenu car il y avait pas mal de contrainte, il fallait supprimer le flux de transit automobile et même le restreindre dans les rues empruntées par le tramway, ou même le partager avec des portions en site banalisé tram/voiture

La gêne très forte auprès des automobilistes lors de la phase de construction de la ligne a aussi rendu caduc ce projet

Le coût de l’investissement aussi était trop onéreux pour le district de Nancy en termes d’investissement malgré les aides de l’Etat pour ce projet

Après l’étude d’un tramway, voici l’époque du trolleybus :

Dans le rapport de 1980 sur le choix du trolleybus, on notera que le projet de tramway était la solution très volontariste (Politique V) sur 5 niveaux de politique pour développer les transports collectifs du District de Nancy, en plus d’autres solutions :

  • Renforcement du réseau de bus
  • Création de site propre bus
  • Création d’un réseau de tram et d’un réseau de bus

Dans ce rapport, le choix du trolleybus s’est fait pour ces raisons :

  • Motorisation électrique, donc non polluant
  • Motorisation électrique, donc plus énergique dans les fortes pentes autour de Nancy
  • Solution moins coûteuse que le tramway
  • Possibilité de créer un réseau de trolleybus et non d’une ligne de tramway
  • Rapidité de mise en œuvre, et une perturbation moins importante pour le trafic automobile lors des travaux

Le projet prévoit la transformation :

  • La ligne 3 (Laxou – Nancy – Essey – Pulnoy et Seichamps)
  • La fusion des lignes 4 et 9 (CHU Brabois – Vandoeuvre – Nancy – Nancy Beauregard)
  • La ligne 19 (Haut du Lièvre – Ile Corse)

Le réseau de trolleybus entre en service en 1983, et il a permis de donner un nouveau souffle au réseau de TC du District de Nancy :

Hausse de la fréquentation, 40% de la fréquentation du réseau se tient sur ces 3 lignes de trolleybus

Il était prévu d’autres lignes de trolleybus (4 lignes) décidé avant 1983, mais les élections de 1983 ont enterré le projet de développement du réseau de trolley (changement de municipalité)

Entre 1983 et 1994, le réseau reste dans sa configuration sur un réseau de trolley + réseau de bus

Du trolleybus au TVR, le tramway sur pneu :

En 1994, des études sur la réflexion des déplacements est lancée, pour définir une politique des déplacements pour 2000 à 2010

Dans ce document, la réforme des trolleybus doit se faire pour l’an 2000, il propose le renouvellement de la flotte de trolleybus par soit un nouveau trolleybus ou bien de prendre un choix technologique de tramway sur pneu, dont les constructeurs LOHR, Bombardier proposent ce type de matériel roulant

Le tramway classique a été très rapidement écarté de cette étude

En 1996, des études sont engagées pour un nouveau réseau de TCSP à motorisation électrique, et en mode tramway sur pneu

A ce comité directeur, on notera plusieurs variantes étudiées pour le futur réseau de TVR

Scénario A :

Ligne Rouge en branche du CHU / Vandoeuvre – Gare – Point Central – Maxeville et Jarville

Ligne Bleue : Essey / ZAC Meurthe – Point central – Gare – Laxou / Champ le Bœuf

Scénario B :

Ligne bleue en trois branches : CHU / Vandoeuvre / Champs le Bœuf – Gare – Point Central – Essey / ZAC Meurthe

Ligne Rouge : Gare – Laxou

Ligne verte : Maxéville – Jarville par point central

En 1998 a lieu l’enquête publique du TVR, on voit dans le dossier de l’enquête publique de la réalisation à terme de 3 lignes :

  • Mouzinpré – CHU Brabois et une antenne à Vandoeuvre, qui est prévu dans une phase 2 de réalisation
  • Laxou Provinces – St Georges
  • Laxou Champ le Bœuf – Jarville

Comme prévu, le TVR entre en service en fin d’année 2000 par la femme du président de la République Bernadette Chirac, mais sa mise en service est reportée d’un an à la suite de divers problèmes techniques (dé-guidage, défaillances)

Malgré des problèmes de la technologie du TVR, le succès est là, avec 45 000 voy/j, elle est l’armature du réseau de TC

Les projets de développement ont été arrêté à cause des problèmes du TVR

Réalisation de 2 lignes de BHNS et études sur l’après TVR :

En novembre 2010, le rapport du CGEDD sur le TVR pour Nancy et Caen est remis, il préconise la fin du service en 2022 pour ces 2 villes

Nancy décide de maintenir le service du TVR jusque fin 2022, tandis que Caen opte pour son abandon et le remplace par un tramway sur fer pour 2019 en refilant ces rames TVR à Nancy comme pièces détachées en attendant sa fin en 2022

Le projet de ligne TVR entre Laxou Champ le Bœuf et Laneuveville Centre est réalisé sous la forme d’un BHNS classique, avec des bus articulés, et des sites propres bus, elle entre en service en 2013

La ligne T3 de BHNS entre Villers Campus Sciences et Seichamps entre en service en 2014

A la suite du rapport du CGEDD, la métropole de Nancy décide de réaliser des études pour la reconversion du TVR

Pendant 7 ans, des débats et des études sur le choix technologiques sont discutés et étudiés : Tramway classique à roulement fer, tramway sur pneu (type Translohr)

Du TVR au tramway classique :

Le choix a été fait en 2017, ce sera une ligne de tramway à roulement sur fer

Suit alors une concertation publique sur le projet de tramway, devenu projet de ligne 1

La difficulté du projet est la montée vers le CHU Brabois, plusieurs variantes sont soumises à la concertation du projet :

Soit par le campus Sciences,

Par le Lacet Leclerc

A l’issue de la concertation, dont les habitants adhèrent au projet de tramway, le projet entre dans sa phase finale d’études

Le projet prévoit une réalisation en 3 phases pour étaler les investissements de ce projet d’un coût de 400M€

  • Phase 1 (2023) : Porte Verte / Meurthe Canal – Campus Sciences
  • Phase 2 (2026) : Campus Sciences – CHU Brabois
  • Phase 3 (2028) : Jeanne d’Arc – Roberval

Initialement, le projet prévoyait un viaduc pour la traversée du campus pour accéder vers le CHU en forte pente, le viaduc aurait fait 335m

A l’issue de l’enquête publique, le projet est remanié pour ce tronçon, à cause du refus des riverains proche du viaduc prévu

Le tracé est plus optimisé pour le passage du campus sans gêner les riverains, il passe à l’intérieur du campus, et non le contourne (tracé définitif en jaune)

Changement de cap ! Du projet de tram au trolleybus bi articulé

Mais le projet connaît un sérieux coup de revers, à la suite des élections municipales de 2020, le projet est remis en question, le nouveau maire et président de la métropole Matthieu Klein a malgré son adhésion au projet de tramway (promesse de le réaliser) se retrouve dans une situation délicate

Fin 2020, La dette de la métropole est assez importante, la sortie de la crise COVID19 a plombé les finances des agglomérations en France et aussi des recettes liées à la fréquentation du réseau (suite à des confinements liés au COVID, les recettes ont fondu et donc mis à mal les finances publiques), et le projet est remis à plus tard

En attendant sa possible réalisation du tramway, le projet est revu pour intégrer un nouveau réseau de BHNS sur 5 lignes d’ici 2026 du programme de Mobilités métropolitains, moins coûteux et permet de mieux desservir l’ensemble du Grand Nancy

De plus pour compliquer la situation sur le projet du tramway, le viaduc Kennedy a des problèmes de vieillissement sur sa structure, et demande une grosse rénovation, voire même une reconstruction, ce qui aurait alourdit encore le projet du tramway (passant de 400M€ à 500M€)

Bien sûr, le TVR finira son service en 2023, fin février 2023, après 22 ans de service dégradé, les rames BOMBARDIER seront réformées, pour être remplacée par un trolleybus, avec le constructeur Hess, en mode bus bi-articulé de 24m

Il offrira aux usagers un meilleur confort et une meilleure régularité en attendant d’en savoir sur son futur

Le coût de la réalisation : Achat trolley : 25M€ et travaux sur la ligne de TVR : 68M€

Les habitants sont appelés à choisir entre 4 couleurs sur la future livrée du trolleybus et du réseau de bus pendant un mois, le choix final de la livrée est la couleur bleue

Un report du projet de tramway en attendant des jours meilleurs ?

Le projet prévoit d’ici 2035 de soit maintenir la ligne 1 en BHNS trolleybus ou bien alors de réaliser une ligne de tramway avec extension en tram-train sur cette ligne 1

Liste des versements des archives de Nancy :

2 O 97 / 2 O 98 / 2 O 100 : Transports rapide personnalisé de Nancy : Documentation et études

Trolleybus, Tram fer 1979

599 W 2 – Enquête publique : Etude d’impact, notice explicative, plan de situation, plan des travaux, caractéristiques générales – 1998

599 W 10 – Comité directeur : Compte rendus (1995-2001), réunion espaces publics des Transports en commun en site propre : compte rendus (1997), note et planning (1996) – 1995-2001

599 W 6 – Déplacements : études (1995-1997) Réflexions préalables : rapport 1994, note et fiches (1996), CCTP (1997) Débats et arguments (1997), rapports (1196) correspondance (1996) – 1995 / 1997